gouine


gouine

gouine [ gwin ] n. f.
gouin masc. XVe; p.-ê. même o. que goujat
1Vx Prostituée.
2Mod. et péj. Homosexuelle, lesbienne.

gouine nom féminin (mot normand, peut-être de l'hébreu goï, chrétien) Populaire. Homosexuelle, lesbienne.

⇒GOUINE, subst. fém.
Pop. et arg.
A. — Vx. Femme de mauvaise vie, prostituée :
Que la vieille Thémis ne soit plus qu'une gouine
Baisant Mandrin dans l'antre où Mongis baragouine;
(...) Ô nature profonde et calme, que t'importe!
HUGO, Châtim., 1853, p. 412.
B. — Lesbienne. Et [contrairement à toute vraisemblance,] la gouine, elle, chérissait gentiment son neveu, sans aucun appétit de cette jeune chair (RICHEPIN, Flamboche, 1895, p. 258). C'était [une photo] Marcelle à dix-huit ans; elle avait l'air d'une gouine, avec la bouche veule et les yeux durs (SARTRE, Âge de raison, 1945, p. 157). Cf. gousse C.
REM. 1. Gouin, subst. masc. ,,Matelot d'une mauvaise tenue`` (LITTRÉ). 2. Gougnotte, subst. fém., arg. J'y ai appris [à la Conciergerie] un mot nouveau, qui n'est peut-être pas dans votre glossaire : gougnotte, subst. fém. fam. : femme ou fille qui abuse des personnes de son sexe, d'où le verbe gougnotter (MÉRIMÉE, Lettres F. Michel, 1858, p. 55). 3. Gougnottage, subst. masc. Relations amoureuses d'une femme avec une autre femme. Et les femmes, je ne serais pas étonné si leur amitié si caressante cachait un léger gougnottage (GONCOURT, Journal, 1878, p. 1248).
Prononc. et Orth. : [gwin]. Ds Ac. 1694-1878. Étymol. et Hist. 1. 1625-55 gouyne « femme de mauvaise vie » (Muse norm. t. III, p. 277 d'apr. HÉRON, p. 109); 2. av. 1867 gouine « homosexuelle » (A. DELVAU, Dict. érotique mod. ds FEW t. 4, p. 189b, s.v. goï). Mot norm. formé sur le masc. gouain « salaud » (1625-55 Muse norm., t. I, p. 143 d'apr. HÉRON), qui représenterait l'hébr. , plur. de « non-juif, chrétien » (goy), cf. FEW t. 4, p. 189b. Bbg. CHAUTARD (É). La Vie étrange de l'arg. Paris, 1931, p. 376 (s.v. gougnotte). - SAIN. Arg. 1972 [1907], p. 217, 227 (s.v. gougnotte).

gouine [gwin] n. f.
ÉTYM. 1675; v. 1650, gougne, fém. de gouain, mot normand (1625); gouin « garnement », XVe, p.-ê. de l'hébreu goyim, même rac. que goujat.
Familier et vulgaire.
1 Vx. Prostituée.
2 (Av. 1867). Mod. et péj. Homosexuelle. Gougnotte.
1 (…) c'était Marcelle à dix-huit ans, elle avait l'air d'une gouine, avec la bouche veule et les yeux durs.
Sartre, l'Âge de raison, p. 160.
2 Il y a aussi quelques lesbiennes, la plupart des gouines d'occasion, mariées et mères, mais enfin, ça aussi, ça passe le temps.
A. Sarrazin, la Cavale, p. 64.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Gouine — est une insulte lesbophobe, qui a été reprise sans connotation négative par les lesbiennes. Son équivalent en anglais serait le mot dyke. Sommaire 1 De la prostituée… 2 … à l homosexuelle …   Wikipédia en Français

  • gouine — GOUINE. subst. fem. Coureuse, creature de mauvaise vie. C est une vraye gouine. il ne hante que des gouines …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Gouiné — 7°43′N 7°25′W / 7.717, 7.417 Gouiné est une ville située à l ouest de la Côte d Ivoire et appartenant au département de …   Wikipédia en Français

  • gouine — (n.f.) Autrefois péjoratif à l excès, aujourd hui son sens a légèrement basculé dans le fantasme masculin la gouine est souvent sujet de désir dans la pornographie, on lui attribut une fonction précise dans laquelle elle allume l homme pour… …   Dictionnaire de Sexologie

  • GOUINE — s. f. Terme d injure, qui se dit d Une coureuse, d une femme de mauvaise vie. C est une vraie gouine. Il ne hante que des gouines. Il est bas …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • gouine — (goui n ) s. f. Terme très bas d injure. Femme de mauvaise vie, coureuse. ÉTYMOLOGIE    Origine inconnue. Diez le rattache à godine, godinette (voy. godinette), et y voit un dérivé du radical gaud, du latin gaudere, se réjouir, et il condamne les …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • gouine — n.f. Lesbienne …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • gouine —    Nom qu’on donne à toute fille ou femme de mœurs trop légères, et que le Pornographe fait venir de l’anglais queen , reine de l’immoralité; mais qui vient plutôt de Nelly Gwinn, célèbre actrice anglaise qui avait commencé par être bouquetière,… …   Dictionnaire Érotique moderne

  • Domaine de Gouine — (Salin de Giraud,Франция) Категория отеля: Адрес: Mas Cameroun, 13129 Salin de Giraud, Франция Описание …   Каталог отелей

  • Gouines — Gouine Gouine est une insulte lesbophobe, qui a été reprise sans connotation négative par les lesbiennes. Son équivalent en anglais serait le mot dyke. Sommaire 1 De la prostituée… 2 … à l homosexuelle …   Wikipédia en Français